Sommaire

La scarification du gazon est une opération indispensable pour la santé et l'aspect d'une belle pelouse qui fera votre fierté pendant tout l'été !

Un scarificateur manuel ou un scarificateur électrique sont pratiques pour les petits espaces engazonnés. Mais, dès lors que l'on souhaite un rendement élevé et l'autonomie pour scarifier de grands espaces, le scarificateur thermique s'impose. Zoom sur les différents modèles.

Scarificateur thermique : de quoi s'agit-il ?

Par l'aspect, le scarificateur thermique ressemble à une tondeuse à moteur thermique, à cette différence qu'au lieu d'entraîner un dispositif de coupe de l'herbe, le moteur du scarificateur entraîne en rotation un cylindre muni de dents en acier (couteaux) dont le but est de griffer la surface de l'espace engazonné.

Utilisation du scarificateur

Les couteaux de scarification pénètrent le sol sur une profondeur réduite (< 5 mm) afin :

  • d'extraire le feutre végétal qui se forme par tassage des résidus de tonte et notamment de mulching ;
  • d'évacuer les débris végétaux tombés entre les brins de gazon (feuilles, glands et graines) dont la décomposition est cause de maladies cryptogamiques ;
  • d'arracher les mousses, lichens et champignons qui parasitent le gazon ;
  • de déblayer et de griffer la surface du sol afin d'assurer sa perméabilité à l'air, à l'eau d'arrosage et aux nutriments et traitements phytosanitaires.

Éléments composant un scarificateur thermique

Le sacrificateur thermique se compose des éléments suivants :

  • Un châssis en acier muni de 4 roues, sur lequel est monté le moteur, et auquel est fixé le guidon. La largeur du châssis du scarificateur détermine la largeur de travail (de 40 à 50 cm environ). La hauteur des roues est réglable et assure la profondeur de pénétration à effectuer par la scarification.
  • Un moteur thermique (4 temps) fonctionnant à l'essence pure et possédant un graissage séparé par huile en carter. Le moteur est généralement d'une puissance de 5 cv environ, afin de transmettre une puissance suffisante aux couteaux pour pénétrer sur une largeur importante un sol parfois dur.
  • Un système de couteaux (ou dents) en acier montés sur un cylindre rotatif entraîné par le moteur via une courroie de transmission. Ces couteaux sont les outils qui pénètrent le feutre végétal et viennent scarifier le sol, on distingue :
    • les couteaux fixes, qui sont des couteaux monoblocs à simple ou double dent et entrent dans le sol à la manière d'une griffe classique ;
    • les couteaux flottants,dont une partie est articulée afin de soulager la puissance de pénétration dans les sols délicats.
  • Une courroie qui assure la transmission de la puissance du moteur au système de scarification.

Critères de choix d'un scarificateur thermique

Avant d'envisager l'achat d'un scarificateur thermique, un certain nombre de points sont à étudier :

  • La marque du fabricant est un gage de fiabilité et surtout de disponibilité des pièces détachées, notamment des couteaux. Le fabricant du scarificateur est généralement celui qui confectionne le châssis, le guidon, les roues et le système de couteaux, mais rarement le moteur.
  • La marque du moteur est importante pour assurer sa fiabilité et garantir l’approvisionnement en pièces d'usure et de remplacement. Parmi les motoristes les plus connus en motoculture : Briggs & Straton, Honda, Kawasaki, Kohler, ... (liste alphabétique non exhaustive).
  • La présence de sécurités sur le guidon est indispensable, notamment la sécurité "homme mort", qui débraye la machine ou coupe le moteur sans l'action continue du conducteur marchant.
  • La construction du châssis doit être en acier si possible épais afin de résister aux projections de graviers. Une jupe latérale pour limiter ces projections est un gage de sécurité pour l'entourage. Des roues en métal sont requises plutôt que des roues en plastique pour la pérennité de la machine.
  • Le guidon repliable n'est pas extrêmement utile pour une machine somme toute encombrante, mais le guidon doit pouvoir être ajusté à la taille du conducteur.

Acheter ou louer un scarificateur thermique ?

Un scarificateur thermique de bonne fabrication se trouve en neuf depuis 650 € environ jusqu'à plus de 2 000 € (45 cm de largeur de travail, marque et motoriste reconnus, bac de ramassage, carter acier, roues aluminium, garantie 2 ans), que ce soit sur internet ou dans les jardineries et magasins de motoculture.

Un scarificateur d'occasion peut être une source de problèmes. Donc privilégiez l'achat chez un professionnel plutôt que chez un particulier afin de pouvoir bénéficier d'un minimum de garantie.

Comme le scarificateur est d'usage ponctuel, la location d'un scarificateur thermique est, pour le particulier, souvent bien plus intéressante que l'achat. Elle permet d'utiliser un matériel professionnel pour moins de 100 € la journée chez les loueurs professionnels et bien moins auprès des particuliers loueurs (20 à 50 €).

Pour en savoir plus :

  • Au fil des années, le gazon se dégarnit, se remplit de mauvaises herbes et de mousses et présente par endroits des taches inesthétiques. Il est alors temps de le rénover ! Comment rénover un vieux gazon ? Suivez le guide !
  • Si ces petites fleurs jaunes qui ornent votre pelouse n'ont pas votre faveur, on vous dit comment vous débarrasser des pissenlits dans votre gazon !
  • Tout ce qu'il faut savoir pour entretenir votre pelouse : conseils, matériel, périodicité, ... On vous dit tout !
Gazon

Gazon : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils pour semer et entretenir votre pelouse
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Entretenir sa pelouse

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider