Sommaire

Intermédiaire entre la pelouse et la prairie, le gazon japonais ou gazon fleuri est un mélange de gazon (ray-grass anglais, fétuque rouge traçante, etc.) et de plantes fleuries naines, dont la floraison s’échelonne du printemps jusqu’à la fin de l’automne.

Vous pouvez acheter un mélange tout fait de graines de fleurs pour « gazon japonais », ou encore ajouter vous-même des graines de fleurs à un mélange de graminées pour gazon.

Qu'est-ce qu'un gazon japonais ?

Le gazon japonais est une variété de pelouse composée d'un mélange de fleurs de petites tailles (de 10 à 30 cm de hauteur), de différentes couleurs. Il peut s'agir de pâquerettes, bleuets, muguet, tulipes botaniques, violettes.

Les fleurs du gazon japonais sont sélectionnées pour apporter à son jardin une touche champêtre réussie. Le gazon japonais est commercialisé en paquet prêt à l'emploi, mais on peut aussi le préparer soi-même en incorporant des fleurs au gazon.

La composition florale mélangée au gazon est constituée principalement de 70 % de fleurs champêtres, 20 % de légumineuses et 10 % de graminées.

Notez que pour conserver la propreté de votre gazon japonais, il vous faudra mélanger un paquet (4 g) de graines de fleurs pour gazon (environ 2 à 4 €) dans 300 g de gazon. Cette préparation peut couvrir une superficie de 10 m².

Un gazon japonais prêt à l'emploi coûte environ 20 € les 500 g.

Pourquoi choisir soi-même ses graines pour fleurir un gazon japonais ?

En composant vous-même votre mélange fleuri, vous maîtrisez davantage l’aspect final de votre prairie, ses couleurs dominantes, sa hauteur ainsi que son aspect aux différentes saisons.

Ainsi, deux exemples de compositions :

  • Si vous optez pour une prairie à dominante pastel (bleu, mauve, rose, blanc), semez des graines de cosmos nains, de bleuets, d’alysses, de silènes, de phacélie, de Julienne de Mahon, de lavatères roses et de lin bleu ciel ;
  • Si vous souhaitez un camaïeu de couleurs chaudes, mettez l’accent sur les soucis jaune d’or, les coquelicots, les zinnias, les gaillardes, les giroflées, les tournesols nains, les cosmos pourpres, les linaires, les coquelourdes, le lin rouge, les coréopsis, les eschscholzia ou encore les pavots de Californie.

Vous pouvez aussi sélectionner les fleurs les mieux adaptées au sol et au climat de votre région, en vous inspirant de celles qui poussent naturellement au bord des routes : la flore régionale se ressèmera plus volontiers toute seule, colonisant votre jardin sans difficulté.

Combien d’espèces choisir pour composer votre gazon japonais ?

Dans tous les cas, il est préférable :

  • de semer au moins 8 ou 10 espèces différentes, de façon à avoir des floraisons échelonnées et être sûr qu’au moins 3 ou 4 espèces se plairont chez vous ;
  • si vous aimez les profusions multicolores, d’en choisir beaucoup plus : jusqu’à 20 espèces et plus.

Notez que vous pouvez acheter vos graines de fleurs en jardinerie, mais vous ne trouverez probablement qu’un choix limité de semences, toujours les mêmes. Vous pourrez avoir un choix beaucoup plus vaste chez les spécialistes qui vendent des graines par correspondance ou sur Internet.

Semer du gazon japonais

Pour réaliser un gazon japonais dans une zone du jardin, il convient de bien préparer le sol avant les semis qui doivent être effectués normalement en avril. Pour ce faire, il faut :

  • Retourner la terre sur une profondeur plus ou moins égale à 20 cm.
  • Penser à retirer les cailloux, racines d'adventices et autres débris végétaux.
  • Planifier la surface du sol à l'aide d'un râteau.
  • Semer le gazon sur sol sec en prenant soin de bien mélanger les graines. Ce procédé peut être effectué à la main ou à l'aide d'un semoir en croisant les passages pour bien homogénéiser la pelouse.
  • Enterrer légèrement les graines de gazon japonais en ajoutant à la surface une couche de terreau à ratisser.
  • Aplanir le sol en passant un rouleau de sorte que les graines soient bien en contact avec la terre.
  • Arroser en pluie fine.

Comment entretenir son gazon japonais ?

Bien que le gazon japonais nécessite peu d'entretien, il ne faut pas pour autant le négliger. Pour favoriser sa pousse, il est primordial :

  • d'arroser régulièrement en pluie fine toute la couverture de semis afin d'humidifier le sol pendant la phase de pousse du gazon dont la levée peut prendre trois à quatre semaines ;
  • de tondre dès que le gazon japonais a atteint 10 cm de hauteur, en prenant soin de régler la tondeuse en position haute afin de ne pas arracher les brins de gazon.
Gazon

Gazon : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils pour semer et entretenir votre pelouse
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Choisir son gazon

Sommaire

Mélanges de graines et graminées

Ray-grass Cynodon dactylon Agrostide Fétuque Mélange de gazon : pourquoi et comment faire ? Paturin
Voir 1 article de plus

Combien coûte le gazon ?

Prix du gazon
Voir 1 article de plus