Sommaire

Entretien du gazon en hiver

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Même si votre tondeuse est reléguée au garage et que votre pelouse dort, quelques mesures simples en hiver peuvent vous garantir une pelouse parfaite au printemps et surtout, vous faire gagner du temps sur l'entretien de l'été.

1. Tondez votre gazon à l'approche de l'hiver

Les brins de gazon fraîchement tondus sont plus exposés aux maladies lorsque le thermomètre baisse :

  • Aussi, la dernière tonte doit se faire bien avant le premier gel et doit être assez haute, à environ 4 - 5 cm.
  • Pour la même raison, ne tondez surtout pas la pelouse après le premier gel.

Cela rendra votre pelouse plus résistante au froid et aux maladies. Cela l’aidera ainsi à repartir plus vite au printemps. Conserver une certaines hauteur de pelouse permet de développer les racines et permet donc à l'herbe de se protéger du gel.

Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Désherbez le sol pendant l'hiver

Pour retrouver un gazon parfait au printemps, il faut continuer à désherber, même en hiver ! Ainsi la croissance incontrôlée des mauvaises herbes n’étouffera pas votre gazon.

Mais rassurez-vous, c'est paradoxalement plus simple en hiver. En effet, à cette période, les mauvaises herbes poussent plus vite que le gazon. Il est ainsi beaucoup plus simple de les repérer – excepté bien sûr, lorsque la neige recouvre le jardin !

Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Amendez le sol durant l'hiver

Pour bien préparer votre sol, vous pouvez également l'amender pendant l'hiver. Mais attention, certains produits doivent être proscrits.

Produits à éviter

  • Les engrais fertilisants sont à éviter l'hiver : ils ne causeront aucun dommage, mais seront sans efficacité, la terre n'étant pas prête à les absorber.
  • Tout produit contenant du sodium peut, en revanche, être toxique pour vos plantes et votre gazon.

Chaux magnésienne

Si vous souhaitez amender votre sol, préférez utiliser de la chaux magnésienne, utilisable toute l'année en dehors des périodes chaudes.

Pour environ 20 € les 12 kg, ce produit apporte calcium et magnésium et améliore les conditions de développement tout en ayant une action désinfectante.

Non sans risque (protégez-vous les mains et les voies respiratoires), la chaux doit être en plus, savamment dosée :

  • pour une terre sableuse légère, prévoyez 50 g/m², soit une poignée ;
  • pour une terre franche, prévoyez le double ;
  • et enfin, pour une terre argileuse, prévoyez 200 g/m², soit 4 poignées.

La chaux magnésienne ne doit pas être répandue plus d'une fois tous les 4 ans, autrement elle perturbera l'équilibre de la composition de votre sol (elle réduit l'acidité du sol par exemple).

 

4. Éliminez les mousses et aérez le gazon à l'approche du printemps

On peut devancer légèrement le calendrier des travaux en passant sur la pelouse un produit anti-mousse dès la fin de l’hiver (février-mars). Il ne faudra pas oublier de retirer ensuite soigneusement les mousses mortes.

Enfin, en mars, lorsque le gazon commence à sortir de son repos hivernal, on peut aérer la pelouse en profondeur en passant un aérateur, qui peut être loué pour l’occasion.

Consulter la fiche pratique Ooreka
Gazon

Gazon : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils pour semer et entretenir votre pelouse
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Entretenir sa pelouse

Sommaire