12 conseils pour un gazon plus vert que celui du voisin

8 h du matin. Vous vous réveillez doucement, vous ouvrez votre fenêtre, prenez une grande inspiration, ouvrez les yeux et... faites face au désastre. Votre pelouse est jaunâtre, sèche, rare : en un mot, piteuse, et son état vous donne les larmes aux yeux.

Vous pouvez, bien sûr, vous rassurer en invoquant l'écologie : des études ont en effet prouvé qu'en terme d'émission de polluants, tondre sa pelouse pendant une heure revient à rouler 1 300 km avec une voiture de classe moyenne. En n'entretenant pas votre pelouse, vous faites donc un geste pour l'environnement ? Pourquoi pas. En ce cas, nous ne saurons que trop vous conseiller d'investir dans un troupeau de moutons qui se chargera de faire le travail à la place de votre tondeuse.

Sinon, voici nos conseils pour conserver une pelouse impeccable.

 

 

Tonte du gazon

S'il est nécessaire de traiter votre gazon lorsqu'il est abîmé, le mieux est encore d'éviter qu'il ne s'abîme. Pour cela, un entretien régulier est nécessaire.

Première étape pour éviter un gazon jaune : la tonte. Elle permet à l'herbe de mieux pousser et de se renforcer. Pour que cette opération soit efficace :

  • Tondez au moins une fois par semaine, voire tous les 4-5 jours si vous avez le temps.
  • Vous devez tondre votre gazon tout au long de sa période de végétation, c'est-à-dire pendant la période de l'année où il a une croissance active. Cette période s'étend de février-mars à octobre-novembre et peut être plus ou moins longue selon la région et le climat.

Attention, votre gazon prendra une teinte jaune si l’affûtage de votre lame de tondeuse est mauvais :

  • Mal aiguisée, la lame coupe irrégulièrement, voire même arrache certains brins d'herbe. Cela dégrade les feuilles et provoque un jaunissement, aggravé lorsque le temps est très sec.
  • Pour remédier à cela, aiguisez simplement votre lame, puis continuez à tondre régulièrement. Le gazon devrait progressivement reprendre sa couleur.
Voir le projet Ooreka

Fertilisation de la pelouse

Le gazon est vivant et nécessite d'être nourri par une fertilisation attentive.

Il s'agit là d'une étape primordiale qui assurera la qualité de votre gazon, car la couche superficielle du sol (qui contient les racines) doit être régulièrement rechargée en éléments nutritifs.

Fertilisez votre gazon en deux temps :

  • en février si vous vivez dans une région chaude, en mars si vous vivez dans une région froide : cette première fertilisation aura pour effet de donner une couleur bien verte à votre pelouse ;
  • puis à l'automne, entre mi-septembre et mi-octobre : cette fertilisation permettra aux tiges et aux racines de votre gazon d’avoir une croissance solide.
Lire l'article Ooreka

Arrosage de la pelouse

Arrosez votre pelouse régulièrement :

  • Effectuez de préférence cette opération en fin d'après-midi, voire la nuit si vous avez un arrosage automatique. À ces périodes de la journée, l'évaporation est moins importante et l'eau pénètre mieux dans le sol.
  • N'espacez pas trop l'arrosage. Il est conseillé d'arroser une fois par semaine avec de grandes quantités d'eau, environ 5 L par m². La terre sera ainsi mouillée en profondeur et les racines deviendront plus longues, ce qui rendra le gazon plus résistant.

Aération du gazon

Aérez le sol. Cela permet d'éviter que le sol ne se tasse, ce qui peut asphyxier le gazon. Pour cela, vous pouvez :

  • Passer un rouleau aérateur :
    • Il est hérissé de pointes qui s'enfoncent dans le sol, y faisant de petits trous qui lui permettent de mieux recevoir l'air, vous pouvez en trouver dès 20 €.
    • Ce rouleau est surtout utile si vous avez une grande surface de pelouse. Il fait gagner du temps et vous évite des efforts superflus.
  • Utiliser des patins aérateurs à fixer sur vos chaussures :
    • Munis de pointes, ils vous permettent d'aérer votre pelouse simplement en marchant, ils coûtent eux aussi environ 20 €.
    • Ces patins sont plutôt réservés aux petites surfaces.
Lire l'article Ooreka

Scarification de la pelouse

La scarification consiste à éliminer le gazon mort stagnant sur le sol (aussi appelé feutrage), afin de rajeunir la pelouse :

  • Pour effectuer cette opération, vous aurez besoin d'un scarificateur :
    • électrique, pour les grandes surfaces, environ 100 € ;
    • manuel, pour les surfaces plus petites, 35 € environ.
  • Cet outil muni de dents détache du sol les parties mortes du gazon qui étouffent les feuilles vivantes.
  • Une seule opération par an suffit. Son utilisation est inutile les 2 ou 3 premières années.
  • Il est ensuite nécessaire de passer un râteau pour ramasser les déchets.
Lire l'article Ooreka

Prévenir l’apparition de mauvaises herbes

Pour limiter l'apparition de mauvaises herbes, deux méthodes simples sont efficaces :

  • S'occuper du terrain : le meilleur moyen de prévenir l'apparition des mauvaises herbes et de surveiller régulièrement sa pelouse pour agir au plus vite en semant du gazon si nécessaire.
  • Privilégier le tallage : on appelle tallage l'émission de tiges adventives naissant à la base de la tige principale des graminées constituant le gazon. Il permet d'épaissir la pelouse au fur et à mesure des tontes. Après la première tonte de l'année, passer le rouleau à gazon permet d'aplanir la pelouse, mais aussi de favoriser le tallage.

Éliminer les plantes indésirables

L'ennemi n° 1 du gazon est la mousse :

  • Elle se développe généralement sur des sols très humides, notamment les sols argileux qui retiennent extrêmement bien l'eau.
  • Un sol mal aéré peut aussi gêner l'évaporation de l'eau et provoquer l'apparition de mousse.

Pour la chasser, appliquez du sulfate de fer sur le gazon :

  • Ce produit est peu cher : dès 5 € les 10 kg.
  • Après application, de préférence sur la rosée du matin, laissez agir pendant 15 jours puis ratissez votre jardin pour retirer les touffes mortes.
  • Comptez entre 3 et 4 kg de produit pour traiter 100 m².

Pour éliminer les autres mauvaises herbes, trèfles, chiendent, etc. de votre gazon, n'utilisez pas n'importe quel désherbant, au risque de tuer votre précieuse pelouse :

  • Optez pour un désherbant sélectif qui ne tuera que les mauvaises herbes et épargnera la pelouse.
  • Un tel produit coûte entre 20 € et 30 € et s'applique une fois par an, de préférence au début de la pousse du gazon, c'est-à-dire en mars ou en avril, et sur la rosée du matin.
  • Il se présente généralement sous forme de pulvérisateur, ou à mélanger directement à l'eau d'un arrosoir.
  • N'utilisez de désherbant que sur une pelouse déjà bien ancrée dans le sol, c'est-à-dire qui a au moins un an, voire deux.

Gazon jaune l’été : maladies en cause

Il arrive très souvent que le gazon jaunisse pendant l'été. Afin de remédier à ce problème, vous devez d'abord identifier la cause du jaunissement qui, contrairement à ce qu'on pourrait croire, n'est pas toujours dû à la chaleur ou à un mauvais entretien de votre pelouse.

Le jaunissement du gazon peut aussi être dû à des champignons qui se manifestent en été :

  • Le fil rouge provoque la décoloration, puis la mort des touffes de gazon :
    • Pour éviter son apparition, ne laissez pas l'herbe coupée sur votre gazon si vous vivez dans une région humide : cette technique, appelée le « mulching », peut nourrir le sol par temps sec, mais si l'herbe coupée est mouillée, elle favorise l'apparition de champignons.
    • Pour anéantir le fil rouge, il faut pulvériser un fongicide sur la pelouse, à environ 20 € le litre.
  • La rouille prend l'apparence de pustules oranges, jaunes ou noires sur les brins de gazon, qui finissent par jaunir :
    • Pour la traiter, utilisez un fongicide et de l'engrais pour gazon, environ 10 € les 2 kg.
    • Pour prévenir son apparition : tondez régulièrement.
  • L'helminthosporiose provoque l'apparition de taches brunes sur les feuilles, qui finissent par jaunir :
    • Le champignon s'attaque particulièrement à une espèce de gazon appelée le pâturin des prés, gazon fin à croissance lente.
    • Là encore, cette maladie se traite au fongicide.
Lire l'article Ooreka

Parasites qui sabordent votre pelouse

Votre gazon peut être attaqué par des parasites appartenant au règne animal :

  • Les fourmis forment des monticules de terre, mais elles ne sont pas dangereuses pour les plantes. Si vous souhaitez les éliminer, un simple insecticide anti-fourmis, à moins de 10 €, suffit.
  • Les taupes creusent des galeries dans la terre et déposent sur le gazon des petits monticules de terre. Il n'existe pas de moyen infaillible pour les faire fuir, mais vous pouvez planter dans le sol des appareils à ultrasons pour limiter les dégâts : environ 12 € l'unité

Certains insectes, comme la punaise ou le ver blanc, s'attaquent au gazon l'été : Pour lutter contre eux, répandez de l'insecticide sur votre pelouse, à environ 20 € le kg.Si vous avez des animaux, évitez de les faire sortir dans le jardin dans les deux ou trois jours qui suivent l'application de l'insecticide.

Lire l'article Ooreka

Animaux qui s’en prennent à votre gazon

Les animaux sont peut-être les amis des hommes mais pas forcément ceux de votre pelouse. Plusieurs solutions s'offrent à vous pour faire fuir les rongeurs et autres mammifères, et limiter les dégâts qu'ils pourraient causer dans votre jardin.

Certains choisiront la solution radicale des appâts et de la mort-aux-rats pour les rongeurs, d'autres comme l'américain Phil Tucker se contenteront d'installer un système d'arrosage à détecteur de mouvement pour lutter contre les invasions des animaux du voisinage. Vous pouvez vous procurer ce genre d'accessoire pour une somme d'environ 90 €.

Lutter contre l'urine d'animal :

  • Riche en ammoniaque, l'urine brûle le gazon et cause des dégâts, notamment en période de sécheresse.
  • Lorsque vous prenez l'animal sur le fait, versez sur l'endroit concerné une grande quantité d'eau qui diluera l'urine et limitera les dégâts.
  • Si vous possédez un animal, apprenez-lui à ne pas aller sur le gazon. S'il persiste, promenez-le plus régulièrement pour limiter les risques.

Gazon pour les écolos : solutions naturelles pour préserver sa pelouse

Si vous ne souhaitez pas abuser des produits chimiques pour traiter votre pelouse, voici quelques conseils et remèdes simples et naturels :

  • Arrosez régulièrement, mais pas trop souvent. Un sol trop humide favorise l'apparition de champignons et de mousse.
  • Le marc de café est un bon engrais naturel, mais si la surface à traiter est grande, vous risquez de dépenser en café un prix nettement supérieur à celui d'un paquet d'engrais bio, environ 30 € les 12 kg.
  • La cendre de bois fonctionne bien contre la mousse. Répandez-la sur les endroits concernés, attendez quelques jours et ratissez.
  • Pour éliminer les chardons, saupoudrez du gros sel autour de la base des tiges.
  • Simple et économique, pensez à l'eau bouillante salée, qui, versée à la racine de la plante ou de l'herbe que vous souhaitez éliminer, brûle la racine. L’eau de cuisson de vos pâtes, riz et pommes de terre fera parfaitement l’affaire.
  • Autre astuce, le lait caillé : versé au pied des plantes indésirables, il les tue en quelques jours, même si elles sont volumineuses !

Certaines plantes permettent de lutter contre les mauvaises herbes. En les plantant, vous conserverez donc un beau gazon naturellement :

  • Les œillets d'Inde, les roses d'Inde et les soucis sont connus pour sécréter des substances efficaces contre les mauvaises herbes, notamment contre le chiendent. Ces fleurs coûtent entre 2 € et 5 € le paquet d'une centaine de graines.
  • Les substances émises par les racines de sarrasin, quant à elles, empêchent les graines de mauvaises herbes de germer.
Lire l'article Ooreka

Gazon pour les nuls : une belle pelouse sans effort

Si vous souhaitez poser du gazon chez vous, mais que vous n'avez absolument pas la main verte, vous pouvez opter pour des gazons faciles à entretenir :

  • Le gazon sport est très résistant aux piétinements, mais nécessite tout de même un apport d'engrais biannuel : en automne et au printemps.
  • Sinon, vous pouvez opter pour du gazon synthétique, environ 8 € le m² :
    • Ce gazon ne nécessite aucun entretien et ne risque pas d'être attaqué par les nuisibles.
    • Évitez toutefois de porter des chaussures cloutées pour marcher dessus, au risque de le déformer.
    • Ne jetez jamais de chewing-gum dedans, il restera en surface et sera très difficile à retirer des fibres.
    • Ne jetez surtout pas de cigarettes dessus, elles feraient brûler les fibres.
Lire l'article Ooreka

Ooreka vous en dit plus

Téléchargez gratuitement le guide du gazon pour trouver toutes les réponses à vos questions.

Quelques astuces pour bien finir :

Gazon

Gazon : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils pour semer et entretenir votre pelouse
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Entretenir sa pelouse

Sommaire